Le magasin Diddl

magasin diddl france

Vous avez sans doute remarqué que vos enfants, qu'elles soient écolières ou collégiennes, vous réclament les fournitures scolaires sur lesquelles il y a cette charmante souris blanche aux grands pieds. Ne les en privez pas. Cette souris s’appelle Diddl. C’est un phénomène accablant mis au point par la société Kontiki faisant que le magasin Diddl voit son chiffre d’affaire croître de plus en plus.

Les débuts du magasin Diddl et sa prospérité continuelle

C’est en 1994 qu’est apparu, en France, le phénomène Diddl. Niels Sorensen a fondé, en cette année, une PME lyonnaise avec l’exclusivité des droits Diddl pour la France. A cette société est attribué le nom Kontiki. L’entreprise a fait ses premiers pas sur le marché par une vente de cartes postales avec la mascotte Diddl.

Le résultat s’est vite révélé positif, du fait certainement de l’originalité de ce personnage aussi sympathique que séducteur. Dès lors, la société s’agrandit et devient prospère en matière de vente. Ce qui a poussé les créateurs à donner naissance à d’autres personnages pour accompagner Diddl.

Après les cartes postales, le magasin Diddl a mis en vente d’autres articles dont le point commun est toujours et restera la mignonne souris aux grands pieds. La société n’a connu que succès après succès. En effet, les jeunes de 4 à 15 ans de 24 pays d’Europe sont d'un enthousiasme incroyable pour choisir les articles du magasin Diddl et les acheter.

De plus, la gamme Diddl peut être un objet de collection, tout comme les personnages célèbres des dessins animés. Ce qui explique les échanges perpétuels qui s’effectuent dans les cours de récréation de la plupart des écoles et collèges français. Les compagnons de Diddl contribuent aussi à l’ampleur commerciale du magasin.

La stratégie du magasin Diddl et sa réussite

Kontiki a adopté la non communication comme stratégie de marketing.

En d’autres termes, Diddl refuse d’apparaître sur tout support média. La vente des articles Diddl sur le marché, faisant la célébrité du magasin, doit sa grandeur au système du bouche-à-oreille. Ainsi note-t-on la naissance d’autres personnages pour constituer la diddlmania. Au même rang de célébrité que Diddl, son amoureuse Diddline est née le 1er Mai 1991.

Le meilleur ami de Diddl et de Diddline est un gentil petit ourson qui adore le miel : il s’appelle Pimboli et est né le 12 Décembre 1998. Ackaturbo, qui est un oiseau, est né le 12 Décembre 1998. Il est aussi un grand ami du couple Diddl. Par la création de ces mascottes, le magasin Diddl connaît une hausse des ventes très remarquable.

Kontiki est une PME qui emploie une quarantaine de salariés parmi lesquels une vingtaine de commerciaux. La priorité de la société est surtout d’étudier le marché de ses produits chez les revendeurs. Le choix de l’entreprise est alors basé sur une étude de présentation et de situation géographique des revendeurs.

Compte tenu des articles à vendre, les revendeurs sont constitués par des carteries, des librairies et papeteries ou des magasins spécialisés dans la vente de jouets.

Le magasin Diddl chez les revendeurs

Depuis que la petite souris Diddl est devenue l’idole des enfants, les revendeurs, tout comme la société Kontiki, ont multiplié leurs investissements pour la gamme Diddl. Bien entendu, cela leur a permis de récolter des bénéfices exorbitants si bien qu’ils sont de plus en plus encouragés à augmenter leur commande auprès de la société Kontiki.

Les articles Diddl disponibles en magasins varient beaucoup.

Outre les peluches qui sont les plus demandées, il y a des sacs divers (sacs à main, mini sacs, sac à dos, sacs d’école…), des valises (à roulettes, en métal ou en carton…), des cosmétiques (baume et brillant à lèvres, étui à maquillage…), des bijoux (bagues…), du textile (pantalons, pulls…), des sous-vêtements et des maillots de bain, des décorations de maison (guirlandes et lampes électriques…), du parfum, des cadres pour photos et des albums, des linges de maison (couvre-lits, plaids, rideaux…). Il est conseillé de visiter le magasin Diddl pour en admirer la splendeur et la grandeur.

La vente de la gamme Diddl a permis de rapporter à une gérante de papeterie parisienne, 20% de son chiffre d’affaires. Par ailleurs, on enregistre 14 000 visites par jour sur le site internet. Alors, pourquoi ne pas profiter de ce phénomène en devenant revendeur?